Get Adobe Flash player

Signaler un équidé en détresse

Adhérer ou faire un don

Vous pouvez devenir membre du CHEM ou faire un don en vous rendant sur la rubrique "nous aider", ou en cliquant directement sur le bouton paypal ci-dessous

En faisant un don au CHEM, 66% du montant de celui-ci est déductible de vos impôts. Pour un don de 75€, vous ne paierez réellement que 26€.

Le Chem, partenaire de la fondation 30 Millions d’Amis

Ce partenariat est destiné à renforcer leurs actions dans la protection et la défense des équidés maltraités...

> En savoir plus

visiteurs depuis le 15/01/04

À DAVREY (10)

 Le 17/03/2010 8 mois de prison ferme…

Le Tribunal de Grande Instance de TROYES (10) a condamné M. Lambert CHESNEAU a une peine d’emprisonnement de 8 mois ferme, pour sévices graves envers des animaux domestiques. C’est au printemps 2006 que nous vous relations cette triste affaire, « le Mouroir de Davrey » dans laquelle nous avions recueilli 23 équidés squelettiques.

Ils vivaient dans des conditions lamentables et partageaient ce qui leur servait de paddock avec les cadavres de leurs congénères morts de faim. La Fondation 30 millions d’amis et le CHEM ont oeuvré de concert dans cette affaire, délivrant une citation directe à comparaître à M. CHESNEAU pour actes de cruauté envers des animaux domestiques et abandon, par l’intermédiaire de notre avocat commun, Maître Xavier BACQUET.

Ce dernier a plaidé la cause de ces équidés dont il suffisait de regarder les photos pour mesurer le calvaire qui leur avait été infligé par ce « pseudo éleveur ». C’est toute cette souffrance qui planait dans la salle du Tribunal pendant la plaidoirie de Maître BACQUET, qui a été justement entendue et prise en considération. Le Substitut du Procureur n’a pas hésité à qualifier la gestion de l’élevage de M. CHESNEAU d’indigne, ce qui a contribué à ce qu’un jugement exemplaire soit rendu.

Le Tribunal a en effet condamné M. Lambert CHESNEAU à huit mois d’emprisonnement ferme, mais également à l’interdiction définitive de détenir un animal. En outre le Tribunal a ordonné la remise définitive des 23 équidés survivants au CHEM. M. CHESNEAU est également condamné à verser 500 € de dommages et intérêts et 700 € au titre de l’article 475– 1 à chacune des parties civiles, ainsi qu’une provision de 8 000 € au CHEM pour les frais d’hébergement et de soins pour les équidés que nous avions accueillis.

Aujourd’hui tous les animaux recueillis dans cette affaire coulent des jours paisibles dans leur famille d’accueil respective. Ils sont méconnaissables et apprécient pleinement, depuis quatre ans maintenant, leur vraie vie de cheval. Même si ce qu’ils ont vécu restera gravé dans leur mémoire, ils ont réappris à faire confiance à l’être humain.

Ce jugement vient sceller le partenariat que la Fondation 30 millions d’amis et le CHEM ont décidé de signer ensemble, dans le but de renforcer et optimiser leurs actions réciproques en faveur de la cause des équidés. Les signalements d’équidés en détresse reçus par la Fondation seront transmis au CHEM et feront l’objet d’un compte rendu de notre part après enquête. Puis nous déciderons ensemble des suites à donner à chaque affaire. C’est un avocat proposé par la Fondation 30 Millions d’Amis qui plaidera ces dossiers et les frais et honoraires seront pris en charge par la Fondation. Cette action commune permettra d’obtenir des sanctions plus sévères, de réduire le coût des actions de chacun et d’être plus efficaces dans la défense des droits des équidés bien trop souvent bafoués, et ce, sans aucune raison ni excuse valables.
(voir rubrique Affaires)