Get Adobe Flash player

Signaler un équidé en détresse

Adhérer ou faire un don

Vous pouvez devenir membre du CHEM ou faire un don en vous rendant sur la rubrique "nous aider", ou en cliquant directement sur le bouton paypal ci-dessous

En faisant un don au CHEM, 66% du montant de celui-ci est déductible de vos impôts. Pour un don de 75€, vous ne paierez réellement que 26€.

Le Chem, partenaire de la fondation 30 Millions d’Amis

Ce partenariat est destiné à renforcer leurs actions dans la protection et la défense des équidés maltraités...

> En savoir plus

visiteurs depuis le 15/01/04

À VALLIERES-LES-GRANDES (41)

On nous signale un percheron à l’abandon : il est maigre et a une grave blessure à un postérieur.

Un vétérinaire atteste qu’il s’agit d’une fracture ouverte, vieille d’au moins un mois, et que l’animal n’a reçu aucun soins. Aucune chance de guérison. Le vétérinaire atteste également que la plaie est surinfectée et qu’il n’y a aucune autre solution que d’endormir l’animal, car il n’est pas difficile d’imaginer ce qu’endure ce pauvre cheval.


On contacte les services vétérinaires afin qu’ils se rendent sur place ; le vétérinaire et la Gendarmerie sont également sollicités par nos soins. Le propriétaire avait été entendu par les gendarmes quelques jours plus tôt et avait déclaré que la plaie était en voie de guérison… Explication apparemment suffisante pour ces derniers.

Pourtant, ce monsieur est connu et reconnu pour être un rustre notoire. Il détient en outre une quarantaine de percherons et plusieurs bovins. Nous avons en conséquence dû prendre sur nous de mandater le vétérinaire pour qu’il endorme le cheval, face à l’inertie des autorités compétentes.

Histoire qui reflète clairement la régression de la réactivité de ces autorités et de leur velléité à assurer l’application des textes de lois concernés. Malgré l’attestation d’un vétérinaire et surtout l’évidente souffrance de l’animal, rien ne se passe !…

Sans notre intervention, le cheval serait toujours là, dans son pré, à attendre… une mort lente, mais certaine.

Une plainte est déposée..
(voir rubrique Jugements)