Get Adobe Flash player

Signaler un équidé en détresse

Adhérer ou faire un don

Vous pouvez devenir membre du CHEM ou faire un don en vous rendant sur la rubrique "nous aider", ou en cliquant directement sur le bouton paypal ci-dessous

En faisant un don au CHEM, 66% du montant de celui-ci est déductible de vos impôts. Pour un don de 75€, vous ne paierez réellement que 26€.

Le Chem, partenaire de la fondation 30 Millions d’Amis

Ce partenariat est destiné à renforcer leurs actions dans la protection et la défense des équidés maltraités...

> En savoir plus

visiteurs depuis le 15/01/04

admin

À CRAMANT (51)

Un cheval très maigre nous est signalé. Notre enquêtrice se rend sur place rapidement.

L’animal occupe un terrain clôturé par un grillage complètement couché par endroit. En quête de nourriture, il tente d’attraper l’herbe bordant la clôture… Un vétérinaire est appelé par nos soins et ceux de la Gendarmerie, afin d’attester de l’état de l’animal. Le propriétaire, comme c’est souvent le cas, affirme aimer son cheval et lui apporter tous les soins nécessaires à son bien-être. Continuer la lecture

À YMERAY (28)

Une personne nous contacte pour nous signaler les conditions de détention plus que discutables de deux poneys.

Ils sont enchaînés dans un « abri » dont ils ne sortent jamais, au fond d’un jardin encombré de toutes sortes d’objets. Outre les conditions de détention, ils ne sont pas abreuvés et nourris régulièrement. Continuer la lecture

À PLOUGRAS (22)

Un poney nous est signalé, couché en permanence.

A son arrivée, notre déléguée constate que celui-ci a les pieds en babouches. Le vétérinaire du propriétaire arrive sur place et explique que la longueur des pieds est due à une fourbure chronique. Il établit un certificat dans ce sens qu’il remet aux Gendarmes. Continuer la lecture

À TREGUN (29)

Ce sont les Services vétérinaires qui nous contactent afin de nous confier des équidés en détresse.

Il s’agit de deux chevaux et trois poneys appartenant à des particuliers qui oublient apparemment souvent de nourrir leurs animaux.

Ils possédaient un troisième cheval qui est mort et, afin d’éviter que les autres animaux ne subissent le même sort, un arrêté préfectoral est pris en urgence confiant les animaux au CHEM et à la SPA locale. Continuer la lecture

À LIVRY-LOUVECY (51)

Eté 2004, nous sommes appelés pour plusieurs animaux détenus par une famille qui, semble-t-il, n’est pas aux petits soins pour ceux-ci.

Notre déléguée ne pourra qu’entrevoir un poney attaché dans un bâtiment, les pieds en babouches, ainsi qu’une vache. Les propriétaires étant réputés pour être « des violents », elle se rend à la gendarmerie pour déposer plainte.  Appelés par les Gendarmes, les Services Vétérinaires ne feront rien, invoquant le fait qu’ils n’ont pas le droit de rentrer. Continuer la lecture

À MAREUIL-SUR-AYE (51)

Un troupeau de poneys et de chevaux en mauvais état est signalé à notre déléguée locale.

Sur place, celle-ci découvre principalement des juments gestantes, l’ensemble des animaux étant maigres, certes pas dans un état de maigreur extrême, mais à l’approche de l’hiver, nous pouvons à juste titre nous inquiéter de leurs conditions de vie…

En outre, aucun d’entre eux n’est identifié, alors que le propriétaire en fait commerce.

Continuer la lecture

À CHAMPFLEURY (10)

Trois poneys sont signalés à notre déléguée locale comme étant enfermés en permanence.

Celle-ci ira constater les faits et trouvera les poneys en parfait état, si ce n’est qu’ils ont tous les trois les pieds en babouche. Enfermés depuis plusieurs années… ils sont sauvages !

Le propriétaire en fera don spontanément au CHEM après les avoir fait identifier.

Continuer la lecture

À MARIONS (33)

Une fin d’été bien démoralisante… Un email nous relate le cas de deux chevaux enfermés dans un bâtiment depuis plusieurs mois et privés de nourriture.

Aux dernières nouvelles, il y aurait aussi un âne, encore vivant ou mort, nous l’ignorons, car la personne qui nous signale l’affaire prétend ne plus l’entendre braire. Les clichés joints au mail ne laissent pas de place au doute quant à l’extrême détresse de ces animaux et au manque d’alimentation dont ils souffrent.

Continuer la lecture

À MERY-SUR-CHER (18)

Nos délégués locaux nous signalent une jument squelettique, couchée, et suitée d’un poulain d’un mois.

Ils sont parqués dans un minuscule terrain. Couchée en permanence, la mère est pleine d’escarres et ne peut allaiter son poulain. Alertée par nos soins, la Gendarmerie interroge le propriétaire et lui demande de justifier de l’état de sa jument. Ce dernier déposera dès le lendemain en Gendarmerie un certificat établi par un vétérinaire ayant vu la jument seulement une fois, et où il déclare que celle-ci est « sous traitement ».

Continuer la lecture

À BONNEVILLE-LA-LOUVET (14)

Nous sommes contactés par la Gendarmerie à propos de 4 chevaux à l’abandon dans un pré : deux percherons entiers, un double poney entier et un cheval de selle hongre.

Ils ne sont pas franchement en mauvais état car ils disposent d’un grand pré encore pourvu d’herbe, mais sont souvent en divagation.

Continuer la lecture