Get Adobe Flash player

Signaler un équidé en détresse

Adhérer ou faire un don

Vous pouvez devenir membre du CHEM ou faire un don en vous rendant sur la rubrique "nous aider", ou en cliquant directement sur le bouton paypal ci-dessous

En faisant un don au CHEM, 66% du montant de celui-ci est déductible de vos impôts. Pour un don de 75€, vous ne paierez réellement que 26€.

Le Chem, partenaire de la fondation 30 Millions d’Amis

Ce partenariat est destiné à renforcer leurs actions dans la protection et la défense des équidés maltraités...

> En savoir plus

visiteurs depuis le 15/01/04

Affaires

À ST HILAIRE DE LIGNIERES (18)

Cette fois c’est la Gendarmerie qui nous contacte pour solliciter notre aide pour une ponette.

Celle-ci est attachée à une chaîne dans un terrain et présente un état de maigreur avancé. Le propriétaire est décédé et les personnes de sa famille la laissent là sans eau ni nourriture. Le licol est incrusté dans les chairs. Plusieurs personnes se sont mobilisées et lui apportent à boire. Nous indiquons aux Gendarmes notre possibilité de l’accueillir si besoin. Continuer la lecture

À CHEVINCOURT (60)

Nous recevons un appel d’une personne qui s’inquiète de la dégradation de l’état d’un cheval qu’il voit depuis longtemps en se rendant à son travail.

Mais ce qui est d’autant plus inquiétant c’est le bandage à une jambe, notre interlocuteur connaît les chevaux et nous assure que le cheval a une fracture. Sandrine ne perd pas une minute et se rend sur place. Malheureusement c’est bien vrai, l’antérieur gauche du cheval est fracturé, seule la peau tient le membre… Continuer la lecture

À DARGIES (60)

L’Oise de nouveau. Cette fois il s’agit d’un entier et d’une jument présentant des problèmes importants aux pieds les empêchant de se déplacer et donc de se nourrir et de s’abreuver.

Pour seul abreuvoir ce bac à eau croupie. Ils sont dans un état de maigreur avancé et les pieds sont déformés. Les deux sont atteints de fourbure importante. La jument reste couchée en permanence. Notre déléguée se rend à la Gendarmerie, une brigade l’accompagne ensuite sur place et fait appel à un vétérinaire immédiatement. Continuer la lecture

À PONTPOINT (60)

L’Oise toujours et encore… Deux juments maigres, divaguent régulièrement sur la commune essayant de trouver à manger comme elles le peuvent.

Elles finissent par arriver chez une personne qui les parque et nous prévient. Sandrine se rend sur place et ne peut que constater l’urgence. L’une d’entre elles semble mal en point, elle ne s’alimente et ne s’abreuve pas. Elle contacte un vétérinaire qui établit un certificat dans lequel il précise la nécessité de leur apporter des soins très rapidement. Continuer la lecture

A CELETTES (41)

La gendarmerie de Célettes sollicite notre collaboration pour venir en aide à trois ânes.

Il s’agit de deux ânes entiers et d’une ânesse ; ceux-ci présentent des blessures non soignées aux membres, ainsi qu’un état de maigreur avancée, surtout pour l’ânesse. Continuer la lecture

À COULOMMIERS (77)

La Police Municipale de Coulommiers nous signale un cheval sur leur commune dont l’état se dégrade.

Elle nous demande de le prendre en charge.

Bien que le propriétaire soit connu, il ne s’occupe pas, ou très peu, de son cheval, qui de ce fait est à l’abandon. Continuer la lecture

À ROMORANTIN LANTHENAY (41)

Une jument de trait et un poney sont laissés sans soins, sans nourriture et souvent sans eau.

Les habitants du quartier las d’assister au délabrement des animaux nous contactent. Nous déposons plainte contre le propriétaire qui fera un effort sur les soins apportés aux animaux. Continuer la lecture

À MAREUIL SUR CHER (41)

Ce cheval a été acheté on ne sait pas vraiment pourquoi.

La propriétaire, comme souvent, dit qu’elle s’occupe bien de lui, qu’il ne manque de rien et est très bien nourri… En fait la liberté de JOSEPH se résume à la longueur de la lourde chaîne qui l’attache. Sa nourriture, quand il en a, est plus que médiocre tant en quantité qu’en qualité, pour le savoir il suffit de regarder la photo sur laquelle il n’est pas difficile de compter les côtes. Continuer la lecture

À CHATILLON SUR LOIRE (45)

La Direction des Services Vétérinaires du Loiret nous contacte afin de solliciter notre aide pour retirer et prendre en charge cinq ânes.

Quatre d’entre eux sont fortement handicapés par des babouches, signe d’une très longue absence de soins. Le propriétaire est très connu puisqu’en 2005, celui-ci avait été à la une de la presse locale.

Continuer la lecture

AU MÉE (28)

Un cheval est signalé comme étant laissé sans nourriture ni eau par son propriétaire.

Notre délégué se rend sur place et ne peut que constater l’état de maigreur de l’animal. Son abri est sale : ni foin ni paille fraîche depuis longtemps. Un peu d’eau a pourtant été déposée par des personnes de la commune… Continuer la lecture